Rédiger sa lettre de motivation

élection pro 2018

La lettre de motivation est indispensable dans un dossier de candidature :

  • elle forme un couple inséparable avec le C.V.

Certaines collectivités donnent priorité au C.V., d’autres à la lettre, il faut donc que les deux soient complémentaires.

Pour être efficace elle doit donner envie de lire le C.V.

  • Elle doit faire comprendre ce que le candidat recherche exactement et donner des arguments sur ses qualités, son savoir-faire, tout ce qui représente ses atouts…
  • Elle doit également faire apparaître que le candidat a compris les besoins de la collectivité, qu’il a les qualités pour le poste visé et qu’il est motivé. C’est le candidat qui apporte ses compétences et pas le contraire.

Le fond de la lettre

Son contenu doit être :

  • Simple (structure, vocabulaire, tournures au présent ou au futur).
  • Pas trop long (concis, bref, pas de banalité, pas de redondance).
  • Elle peut être rédigée sur une ou deux pages, l’essentiel étant qu’elle ait un contenu intéressant ; éviter tout de même de faire trop court, 10 lignes ne suffiraient pas.
  • Direct, percutant et optimiste (mots positifs, pas de conditionnel).
  • Homogène (paragraphes liés par des mots de liaison).
  • Dynamique (mise en page claire, organisée, ponctuation adéquate).
  • Personnel (pas de copiage), naturel et sincère.
  • Logique (le C.V. et la lettre doivent avoir une cohérence).
  • Motivé sur le choix de la collectivité.

La forme de la lettre

Il convient de soigner la présentation :

  • Il est d’usage d’utiliser une feuille de papier blanc format A4, de bonne qualité, non quadrillée.
  • Les candidatures sont fréquemment dématérialisées. Vous pouvez donc faire une lettre traitement de texte. Si l’offre le mentionne, elle doit être manuscrite en prenant soin de l’écriture (écrire à l’encre bleue ou noire, évitez les couleurs originales, les ratures…
  • Les paragraphes doivent être aérés en allant à la ligne plusieurs fois. Attention à laisser des marges suffisantes.
  • Il convient d’être très attentif à la syntaxe ainsi qu’à l’orthographe.
  • Il convient d’adapter la lettre de motivation à chaque candidature.
  • La lettre de motivation ne doit jamais être un courrier type, car son contenu (et donc sa présentation) devra être différente pour chaque poste visé. Cela est vrai également pour un lettre de candidature spontanée.
  • Il faut toujours garder une copie de l’offre, de la lettre et du C.V. utilisé.

La lettre suite à offres d’emploi

L’objectif est de répondre aux critères de l’annonce.

Dans les lettres de candidature, les employeurs recherchent :

  • Les points communs entre l’expérience antérieure et l’emploi proposé : matériels ou techniques connus, travail en équipe ou en autonomie…
  • Les raisons qu’a tel candidat de répondre à l’offre : intérêt pour le poste, attrait pour la collectivité, motivation particulière pour changer d’emploi.
  • La disponibilité du candidat.
  • Une lettre se construit selon le schéma suivant :
  • Vous (la collectivité) : Vous devez montrer que vous avez saisi la nature du poste et du profil recherché. Vous postulez bien sur un poste en le précisant.
  • Moi (le candidat) : Vous devez prouver que vous êtes fait pour le profil recherché en donnant des exemples par vos formations, compétences, expériences professionnelles. Vous devez argumenter, faire le lien avec le profil recherché afin de montrer vos motivations.
  • Nous : Vous devez pouvoir démontrer dans cette partie que vous avez votre place au sein de la collectivité en vous projetant sur le poste et en précisant vos disponibilités. Vous invitez l’employeur à vous convient à l’entretien de recrutement.
  • Les raisons personnelles qui peuvent vous motiver à candidater ne sont pas prioritaire. Un employeur  recherche vos compétences et motivations « professionnelles » avant tout.

Par exemple : Si vous souhaitez vous rapprocher géographiquement de votre famille, cela vous regarde et n’est pas l’argument à privilégier.

Lettre de motivation pour candidature spontanée

Le candidat doit faire sa publicité et toucher le bon interlocuteur. Son message doit être clair et rapide.

La lettre doit donner à l’employeur un certain nombre d’informations sur :

  • La connaissance de la collectivité par le candidat. Evitez tout de même les phrases bateau du type « votre collectivité de 13 000 habitants… ».
  • Son utilité pour la collectivité.
  • Ses goûts, ses désirs d’évolution et les intérêts professionnels qu’il veut développer.

Enfin, il doit proposer une rencontre…

  • Si une collectivité a formalisé un besoin conduisant à un recrutement permanent, elle diffusera une offre d’emploi.
  • Si une collectivité a besoin, ponctuellement, d’un renfort afin d’assurer le remplacement momentané d’un fonctionnaire, elle pourra s’adresser au service missions temporaires du Cdg44, faire appel à Pole Emploi ou exploiter son vivier de candidatures spontanées.

Une candidature spontanée correspond donc à une mission ponctuelle nécessitant une disponibilité immédiate de notre part. Il est nécessaire de renouveler votre candidature régulièrement (tous les 6 mois idéalement) afin que la collectivité à qui vous l’adressez sache que vous êtes toujours disponible. Concrètement, si vous êtes en poste, le processus de candidature spontanée ne semble pas pertinent, n’étant pas disponible immédiatement.

En résumé, les candidatures spontanées ont un intérêt si :

  • vous êtes réellement en mesure de répondre positivement dans des délais brefs.
  • Vous souhaitez manifester votre intérêt pour un poste spécifique dans une collectivité. Dans ce cas là, lorsque le poste deviendra vacant, vous pourrez faire référence à votre candidature spontanée, dans votre lettre de motivation.
  • Toute la difficulté d’une candidature spontanée, si vos expériences professionnelles vous ont permis de développer différentes compétences, réside dans la présentation de votre profil. Votre CV doit permettre à un recruteur de visualiser rapidement que vous avez les compétences pour assurer une mission ponctuelle.

A savoir…

L’envoi "massif" de lettres de candidatures spontanées est très aléatoire quant aux résultats. Il est nécessaire d'effectuer une relance si vous n'avez pas de courrier de réponse mentionnant que votre CV est conservé par l'employeur.

La gestion des candidatures spontanées semble variable selon les collectivités. En général les candidatures sont conservées 6 mois.

Sauf opportunité (réception d’une candidature lors d’un recrutement en cours), les candidatures sont essentiellement exploitées par les plus grandes collectivités pour des remplacements occasionnels.

 

 

Suivre l'actualité

  • Actualité concours et emploi public

    Résultats d'admissibilité du concours d'ingénieur territorial

    Concours externe et interne

  • Actualité concours et emploi public

    Changement d’application Bourse de l’emploi (rappel)

    Consignes à consulter impérativement avant la 1ère connexion.