Préparer son entretien de recrutement

recherche d'emploi

Un entretien, c’est avant tout un dialogue, un échange

1 - Préparer l’entretien :

S’imprégner de l’annonce, s’informer sur la collectivité :

Il est nécessaire de se documenter préalablement sur la collectivité, de s’imprégner de son contexte local et de ses spécificités. Montrer son intérêt, c’est une règle essentielle de réussite d’un entretien. Cette étape va permettre un échange enrichissant, accrocheur et positif.

S’approprier son parcours professionnel :

Lire son CV ne fait pas bon effet, lors d’un entretien. Vous devez préparer votre présentation en amont afin de ne pas se servir d’un support lors de l’entretien. Il est donc nécessaire de vous exercer préalablement afin de prévoir une présentation fluide, naturelle et dynamique.

Le recruteur dispose de votre CV et lettre de motivation. Il se base sur ces documents et peut vous questionner sur chaque point suite à votre présentation. Il faut donc bien préparer la présentation et anticiper les questions afin de ne pas être mis en difficulté. Concrètement, si un point semble obscur dans votre parcours, il est préférable de l’expliquer oralement que d’attendre une question de part du jury.

Faire son bilan personnel et professionnel

  • Préparer une liste de ses points forts, ceux qu’il faut améliorer (vous pouvez faire appel à des personnes extérieures car cet exercice n'est pas toujours facile).
  • Penser toujours à faire concorder vos atouts avec le poste proposé et d’analyser vos faiblesses de manière positive.
  • Ne pas aborder vos expériences antérieures négativement. Au contraire, à vous de trouver des formulations qui valorisent votre parcours.

2 - Le jour de l’entretien :

  • Ponctualité : Veiller à tout prévoir pour être bien à l’heure et être disponible pour rester le temps qu’il faudra.
  • Présentation physique : Soigner son apparence en adéquation avec le poste visé.
  • Comportement et posture : Montrer votre enthousiasme, votre énergie, être souriant, courtois et attentif, à travers vos propos mais surtout votre attitude générale.
  • Regard : Regarder votre interlocuteur dans les yeux. S’ils sont plusieurs, les regarder tour à tour, même ceux qui ne parlent pas.
  • Capacité d’expression : Ce qui importe ce n’est pas tant ce que vous avez fait mais plutôt la manière de l’exprimer et aussi la manière d’intégrer votre parcours au regard de votre futur environnement professionnel.
  • Connaître son environnement : Il est bon d’employer le jargon professionnel, mais sans excès, cela montre votre connaissance des différents types de collectivité, votre intérêt aux notions générales du statut, sont des atouts majeurs pour l’entretien.
  • Se mettre en valeur : S’attendre à des questions claires qui nécessitent des réponses précises. Démontrer au recruteur que les initiatives déjà prises peuvent trouver une application au sein du poste proposé. Donner à l’interlocuteur l'impression que vous allez vraiment lui apporter quelque chose, un savoir faire et que vous allez répondre à ses besoins.
  • Montrer son intérêt pour le poste : Avoir préparé des questions que vous souhaitez recueillir sur le poste afin d’entamer un échange avec les membres du jury.
  • Soigner son départ
  • Vos disponibilités : Il est important de montrer que vous ferez tout pour être disponible au plus vite. Si vous êtes déjà en poste, il est conseillé de préciser son temps de préavis.
  • Questions sur les salaires et les avantages : Aborder les aspects salaire, avantages proposés par l’employeur qu’à un stade avancé de l’entretien. En parler trop tôt, peut faire perdre à l’éventuel employeur toute envie d’en savoir plus sur vous.
  • Savoir conclure :
  • Résumer en 2 ou 3 phrases, ce qui s’est dit et surtout réaffirmer votre intérêt pour le poste.
  • Poser la question sur les prochaines étapes du processus de recrutement dont les délais de réponse.
  • Finir sur une bonne impression : Remercier avec le sourire, pour l’accueil que l’on vous a réservé et le temps que l’on vous a consacré.

3 - Faire le bilan après l'entretien ;

  • Noter vos impressions : Faire ceci après l’entretien et reprendre ensuite à froid pour travailler l’éventuel entretien suivant.
  • Pour vous améliorer au fur et à mesure des entretiens, il faut être capable de vous remettre en cause. Noter les questions qui vous ont gêné afin d’être plus à l’aise à l’avenir.
  • En cas de réponse négative, ne pas hésiter à contacter le recruteur afin qu'il puisse vous faire un retour sur les points à améliorer, dans la perspective de vos recherches futures.

Suivre l'actualité

  • Actualité concours et emploi public

    Résultats d'admissibilité du concours d'ingénieur territorial

    Concours externe et interne

  • Actualité concours et emploi public

    Changement d’application Bourse de l’emploi (rappel)

    Consignes à consulter impérativement avant la 1ère connexion.